Une friche urbaine rénovée

Un peu d’histoire les amis !

Le 5 décembre 1874, dans le but de réunir dans un seul lieu divers services de l’Armée jusqu’alors disséminés dans différents quartiers de Bordeaux, l’Etat acheta aux liquidateurs de la Compagnie anonyme des magasins publics et généraux de Queyries un vaste terrain délimité par le quai des Queyries, la rue Hortense, le chemin des Queyries et ce qui deviendra la rue du Maréchal Niel.

Les deux vastes bâtiments existants, construits aux alentours de 1850, permirent dans un premier temps d’accueillir le Service de l’Artillerie et la Gestion des Subsistances. Au cours du temps, ils portèrent le nom de « Magasin central du service », « Magasins généraux de la guerre », « Magasins généraux militaires », « Magasin général de l’habillement et du campement », « Magasin d’habillement ».

A l’arrière de ce terrain, fut achevée en 1877 la Caserne Niel et l’ensemble des bâtiments qui l’entourent, destinés au 18ème Escadron du Train des équipages. Cette caserne accueillit de nombreuses troupes, connut deux guerres et une période d’occupation. Ce site était connu sous le nom de « Quartier Niel ».

Et Darwin dans tout ça ?

Depuis le départ des militaires en 2005, la vaste friche de la caserne Niel devient un haut lieu du graff et du street art. Les Magasins Généraux, quant à eux, font l’objet de spéculations dans le cadre du projet urbain Bastide Niel. Face à la menace de destruction des Magasins Généraux, le groupe familial Evolution (nous quoi !) se mobilise aux côtés des riverains et associations de quartier. Puis négocie en 2009 le rachat des 10.000m2 des bâtiments « Nord » sur proposition de la Métropole et de la Ville de Bordeaux.

C’est dans cet écrin patrimonial majestueux qu’Evolution pose la première pierre de DARWIN et y installe une multitude d’activités en préservant au maximum tout ce qui peut l’être. L’aventure se poursuit en 2014 avec l’obtention à l’arrachée du marché de rénovation des Magasins Généraux Sud face aux géants de la promotion immobilière. L’alternative urbaine que constitue DARWIN se consolide et ancre son modèle hybride sur un hectare supplémentaire.

DARWIN est particulièrement fier d’être né sur ces berges de la rive droite longtemps réputées « malfamées » dans l’inconscient collectif bordelais. De « de l’autre côté de l’eau » dans ce Bordeaux portuaire et ouvrier des « petites gens » de la Bastide, quartier attachant à la fois par son unité et sa diversité.

Patrimoine du XIXe siècle préservé, les Magasins Généraux sont devenus, sous l’impulsion de DARWIN l’emblème d’un patrimoine du XXIe siècle, économiquement innovant et écologiquement responsable.

Cette ambition pourrait être consolidée et étendue à l’ensemble de la Caserne Niel. Mais c’est une autre Histoire 😉

Vous souhaitez en savoir plus sur la caserne Niel et plus largement sur le quartier de la Bastide ? Suivez ce lien : Histoire de la Bastide